Étudier au Québec

Poursuivre une partie de son parcours scolaire au Québec est une expérience enrichissante. Petit îlot francophone en Amérique du Nord, cette province paisible ne vibre pas moins de sa culture unique sur le continent.

Étudier au Québec peut également être une porte d’entrée pour qui veut s’y établir ou y travailler, voire occuper un poste au Canada. 

Les ressortissants étrangers qui désirent poursuivre des études au Québec doivent soumettre une demande de sélection temporaire pour études au Ministère d’Immigration, Francisation et Intégration du Québec.

Ils devront aussi être acceptés au sein d’un programme d’études offert par un établissement scolaire désigné par les autorités canadiennes et québécoises.  

Qu’est-ce qu’une demande de sélection temporaire pour études ?

La demande de sélection temporaire pour études permet aux étudiants étrangers d’obtenir le certificat d’acceptation du Québec pour études nécessaire à leur séjour dans la province. 

Sauf exemption, les étudiants étrangers dont la demande est acceptée par les autorités provinciales doivent ensuite se procurer un permis d’études auprès d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada. 

Quels sont les délais de traitement d’une demande de sélection temporaire pour études ?

Les délais de traitement d’une demande de sélection temporaire pour études varient d’un cas à l’autre, mais s’établissent généralement à au moins 20 jours.

Quels sont les frais gouvernementaux reliés au traitement d’une demande de sélection temporaire pour études ?

Les frais de traitement par le gouvernement du Québec d’une demande de sélection temporaire pour études sont de 114 dollars canadiens par candidat.

Les frais de scolarité varient, selon le domaine d’études, entre 12 000 et 19 000 dollars annuellement environ pour des études collégiales ou universitaires. Des frais d’admission et d’inscription peuvent s’ajouter, notamment. 

Quelles sont les conditions et les obligations liées à l’obtention du certificat de sélection temporaire pour études ?

Les ressortissants étrangers qui souhaitent étudier au Québec devront démontrer qu’ils disposent des ressources financières leur permettant de couvrir leurs frais de scolarités ainsi que pour les dépenses qu’ils encourront pour s’installer et vivre au Québec. Ils devront aussi garantir leur transport pour allez au Canada et retourner dans leur pays d’origine.

Les étudiants étrangers doivent, en outre, prouver qu’ils sont financièrement capables de souscrire à une assurance maladie et hospitalisation pour eux et pour les proches qui les accompagnent. 

Les frais d’installations sont établis à 500 dollars canadiens par le gouvernement du Québec, pour la première année. Les frais de subsistance sont établis à 12 750 dollars annuellement.

Besoin d’aide ?

Certains choisissent d’étudier au Québec pour sa langue, ses grands espaces, son climat et ses accès à un océan de provinces et d’États anglophones l’entourant.

L’aspect romantique d’une telle expérience cache par contre un processus rigoureux et des erreurs pourraient vite retarder ou paralyser le cheminement d’un dossier dans les systèmes d’immigration canadien et québécois. 

Un conseiller juridique pourrait vous être utile à des fins de contrôle des documents que vous devez remplir et de supervision des délais de traitement de vos demandes. 

L’Association d’Aide à l’Immigration offre à ses membres des services clé en main pour les étudiants étrangers, des services juridiques à un accompagnement dans vos démarches d’admission et d’inscription à un établissement d’enseignement québécois. 

Vous voulez vous assurer d’arriver à temps en classe pour la prochaine session scolaire ? Vous n’êtes pas sûr des documents qu’il vous faudrait joindre à vos demandes ? Vous êtes diplômé et songez à travailler au Québec ? Contactez-nous ou devenez membre AAI !